Hyacinthe

 

À propos des Amis

Les Amis du Biodôme de Montréal est un organisme à but non lucratif (OBNL), fondé en 1992 par quatre fervents adeptes des animaux et de leurs écosystèmes. L’organisme rassemble aujourd’hui une grande communauté de membres qui ont à cœur la préservation de la nature et qui souhaitent soutenir le Biodôme de Montréal dans sa mission et ses activités, tout en profitant des avantages liés à l’abonnement.

Notre mission

Notre mission est de faire connaître et apprécier le monde vivant afin de favoriser chez les membres des Amis du Biodôme et le public en général une prise de conscience face à la protection, à la gestion et à la conservation du patrimoine naturel;

  • Diffuser, à partir des ressources du Biodôme de Montréal, des connaissances sur l’écologie et l’environnement à ses membres et à la population en général;
  • Présenter et vulgariser les différentes composantes du Biodôme de Montréal;
  • Recueillir et gérer des fonds (subventions, commandites, donations) pour assurer un meilleur développement des activités et le rayonnement du Biodôme de Montréal;
  • Opérer le cas échéant pour le compte du Biodôme de Montréal, certains services publics.

Consulter nos Règlements généraux.

Notre implication

Découvrez les différentes initiatives et projets de recherche visant à préserver et faire connaitre la biodiversité qui sont financés ou gérés par les Amis du Biodôme.

Les camps de jour Espace pour la vie

Les Camps de Jour Espace pour la vie permettent aux jeunes amoureux de la
nature de profiter d’une foule d’activités éducatives reliées aux sciences
naturelles. Découvrez les expériences uniques qui sont offertes aux jeunes
à travers les différents programmes.

La restriction alimentaire cyclique et la croissance compensatoire chez les poissons

Le projet vise à mesurer la reprise de croissance des poissons suivant une restriction alimentaire cyclique. Cette stratégie alimentaire, si appliquée aux poissons peuplant les écosystèmes du Biodôme, pourrait significativement réduire la détérioration de qualité de l’eau et améliorer le bien-être des organismes aquatiques du St-Laurent marin, en limitant les déchets générés par l’alimentation tout en améliorant le taux de conversion et de croissance.

Ensemencement de macroalgues pour la restauration des zones côtières

Le projet vise l’atténuation de l’érosion côtière par l’implantation de récifs ensemencés de algues dans le Golfe du St-Laurent. L’étude porte spécifiquement sur l’adhésion et la croissance des macroalgues à différents types de surface et évaluer l’impact de la surface et du courant sur le développement et la croissance. L’introduction d’une composante macroalgue naturelle dans l’écosystème marin du Biodôme permettrait de complexifier et d’enrichir cet exhibit.

Contrôle du nerprun

Le nerprun, une plante introduite au Québec pour ses qualités ornementales, envahit les zones boisées, empêchant la croissance des plantes indigènes et limitant la biodiversité dans les secteurs touchés.Le projet consiste à impliquer les écoles et les résident d’un quartier montréalais à contrôler le nerprun dans un parc de leur secteur et à y réintroduire des plantes indigènes.

Échange d’expertise pour le bien-être animal

Les institutions scientifiques et culturelles que sont le Biodôme de Montréal et Océanopolis de Brest offrent toutes deux la possibilité aux visiteurs de découvrir par une pratique immersive la richesse et la diversité du patrimoine naturel. Des séjours à Océanopolis (France) et au Biodôme (financés en partie par les Amis du Biodôme) ont permis d’importer et d’adapter certaines techniques ainsi que de nouvelles approches en matière d’éthique et de bien-être animal, d’éducation et de médiation scientifique, en usage dans l’autre institution.

Sem’ai junior

La mission des écoles qui participent au programme Sem’ail : s’impliquer concrètement dans la conservation de la biodiversité, en créant une nouvelle population d’ail des bois (une espèce en péril), dans leur localité.